Sélectionner une page

Agrilocal est une plateforme qui rassemble les fournisseurs de produits locaux (agriculteurs, professionnels de l’alimentation, commerces de proximité, etc.) et les acheteurs institutionnels de la restauration (écoles, maisons de retraite, etc.) dans une relation simple, directe et instantanée qui assure le respect du code des marchés publics. Le concept a été développé en 2011 par les départements du Puy-de-Dôme et de la Drôme puis étendu aux départements de la Lozère et de l’Hérault notamment.

Cette approche permet de promouvoir les produits agricoles par la distribution directe, d’apporter une valeur ajoutée aux produits et des revenus supplémentaires pour les agriculteurs, ainsi que de développer les principes de « bien manger » et de « manger des aliments locaux » dans la restauration collective.

L’approche est particulièrement innovante en ce qui concerne les produits et les marchés, ainsi que le cadre réglementaire mais aussi, dans une moindre mesure, en ce qui concerne les aspects sociaux et institutionnels. D’autre part, pour l’instant, elle n’implique pas de changements dans les pratiques agricoles (sauf en ce qui concerne les exigences relatives aux produits issus de l’agriculture biologique).

Le processus qui l’a permis et les facteurs critiques de succès :

  • La motivation et la mobilisation des éleveurs qui composent le collectif
  • Le soutien du collectif par des structures et des personnes appropriées et compétentes 
  • Les politiques publiques et le soutien financier

Les innovations décrites ici sont basées sur la volonté des éleveurs de former un collectif en réponse à une situation difficile. Leur approche est soutenue par des techniciens, des chefs de projets, des organisateurs, des organismes de financement et autres. Il est souvent nécessaire de former une structure légalement établie avec un président pour prendre des décisions avec l’appui d’un conseil de surveillance.

En France, le monde agricole est très structuré et il est inhabituel pour un agriculteur de ne pas appartenir à au moins une structure collective ou autre.

Contexte et besoins

Le Conseil général de la Drôme et du Puy-de-Dôme a lancé l’outil Agrilocal en 2012, en réponse à la volonté d’une alimentation plus locale dans les établissements publics. Ceci fait suite aux travaux menés en 2010 pour améliorer les marchés publics en Rhône-Alpes dans le domaine de l’alimentation locale.

 Les objectifs

L’outil Agrilocal a été développé dans la Drôme comme plateforme d’interaction entre les producteurs locaux et les acheteurs d’aliments et de boissons pour les cuisines publiques. Il a été conçu comme un outil permettant d’identifier facilement les fournisseurs tout en respectant les procédures de marchés publics. L’approche favorise les chaînes d’approvisionnement courtes et la promotion de produits locaux de qualité.

L’objectif global est d’assurer une meilleure nutrition par un environnement favorable : 

  • Développement local, biologique et durable
  • Plate-forme Internet instantanée de courts-circuits entre acheteurs
  • Le public et les producteurs

Cet objectif est atteint en exploitant les réseaux numériques pour « désintermédier » la chaîne économique afin d’apporter une valeur ajoutée aux producteurs.

Agrilocal : activités

L’outil a été créé pour être orienté vers des chaînes d’approvisionnement économiques et géographiques courtes. L’outil est une plateforme web qui permet des échanges entre les producteurs locaux et les acheteurs d’aliments et de boissons pour les cuisines publiques (écoles, hôpitaux, maisons de retraite, etc.).

La plateforme fournit un instantané de la disponibilité des produits locaux, gratuitement pour les fournisseurs et les acheteurs. Son utilisation nécessite un simple enregistrement pour l’acheteur comme pour le producteur. Un login est attribué pour accéder au service. Les fournisseurs et les acheteurs sont géo référencés dans une base de données complète, afin de permettre l’approvisionnement à partir de la région, tant pour les produits conventionnels que biologiques.

Agrilocal : résultats

Les départements du Puy-de-Dôme et de la Drôme ont tous deux été récompensés pour la création d’agrilocal avec des prix nationaux.

Le Puy-de-Dôme a enregistré 290 000 euros de commandes, 1520 offres d’approvisionnement, 2259 produits différents commandés (56,4 tonnes), 143 acheteurs formés et 205 fournisseurs qualifiés en 2014, tandis que la Drôme a remporté un prix de l’innovation le même mois pour son adoption de la plateforme. Avec 21 départements ayant adopté l’outil à la fin de 2014, l’objectif pour 2015 est de 30 départements.

Chaque département utilisant agrilocal dispose de son propre site web dédié avec le code départemental (le Puy-de-Dôme est Agrilocal63) qui permet la régionalisation de chaque outil.