10 août 2022 17 h 59 min

3 façons de devenir le client préféré de votre agence

Nous avions une théorie selon laquelle les meilleurs clients avec lesquels travailler obtenaient également les meilleurs résultats. Pour tester cette théorie, nous avons créé un indice de client parfait (PCI).

Nous vous proposons donc ces 3 impératifs pour devenir le client préféré de votre agence.

 

1. Il faut poser de bonnes questions

Pour nous, un client parfait ne correspond pas nécessairement à un client “facile”. Nos meilleures relations et nos meilleurs partenariats sont souvent construits sur la remise en question du statu quo et sur le défi que nous nous lançons mutuellement pour le plus grand bien de l’entreprise. Un client parfait ne signifie pas ” tamponner oui ” à chaque recommandation de l’agence ou les clients qui ne posent pas de questions et remettent en question les hypothèses pour aider à faire avancer les programmes.

 

2. Communiquer

Le contexte est roi, tout comme le client l’est pareillement ! Un client peut nous engager uniquement pour faire du référencement payant ou du développement de contenu, mais ces services s’inscrivent dans un contexte beaucoup plus large. D’après notre expérience, nous créons de bien meilleurs résultats pour les clients lorsque nous comprenons comment ce que nous faisons s’inscrit dans la plus grande image stratégique des objectifs annuels plus larges de l’entreprise.

Communiquez fréquemment sur les changements d’objectifs de l’entreprise. Nos clients qui communiquent le plus et offrent la plus grande transparence, bénéficient régulièrement de résultats incroyables.

 

3. Donner un retour constructif et honnête

Même après la signature d’un contrat, il est toujours nécessaire que l’agence et le client apprennent à mieux se connaître. Il faut un peu de temps à une agence pour apprendre comment les clients aiment voir les rapports et les données. Plus d’une fois, un client nous dira qu’il “adore ce rapport”, alors qu’un autre nous dira qu’il est “trop compliqué”. Nous n’avons jamais rencontré de client qui aime les données, mais nous savons aussi que les rapports n’ont pas besoin de contenir 10 000 lignes de données. En personne, au téléphone ou par courriel, un client ne doit pas hésiter à nous dire ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, ce qu’il aimerait voir et comment il aimerait le voir.