Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

5 stratégies de CRO que vous pouvez mettre en œuvre sur votre site

 

Le webdesign consiste à faciliter le comportement des utilisateurs. L’objectif est de briser toutes les barrières qui peuvent empêcher l’utilisateur d’effectuer le comportement souhaité. Ci-dessous, nous vous présentons 5 stratégies de CRO que vous pouvez facilement mettre en œuvre sur votre site web ou votre boutique en ligne dès aujourd’hui.

Travailler avec la CRO peut être comparé à la décoration d’une boutique physique. De nombreux propriétaires de magasins mettent beaucoup de temps et d’énergie à construire leur boutique afin que les visiteurs aient une bonne expérience, ce qui les incitera à acheter sur place.

 

1. N’ayez pas peur d’afficher vos prix

L’affichage de vos produits est la première de nos stratégies CRO. N’ayez jamais peur d’afficher vos prix. Au sein du B2C, il est naturel d’avoir des prix visibles, mais au sein du B2B, on peut avoir tendance à les omettre car les solutions B2B sont souvent complexes et donc difficiles à tarifer.

Malgré cela, vous devriez essayer d’avoir des prix visibles sur votre site B2B pour tester si cela fournit plus de demandes de clients. Si vous avez peur de faire fuir des clients potentiels avec des prix visibles, demandez-vous s’ils ont jamais été des clients potentiels s’ils étaient de toute façon prêts à payer le prix pour vos solutions.

Si, après une période de test, vous constatez que vous avez mieux converti lorsque vous n’aviez pas de prix visibles sur votre site Web, alors vous pouvez simplement revenir à l’ancien design et garder les connaissances comme une leçon sur ce qui fonctionne et ne fonctionne pas sur votre site.

 

2. Ne parlez pas de vos produits, montrez-les

Lorsque les acheteurs potentiels peuvent voir comment vos solutions ont amélioré la vie de clients passés, ils peuvent réfléchir à l’exemple concret. Ceci est particulièrement vrai en B2B, où les produits et les solutions peuvent être diffus, et donc cela aide à la compréhension (et au taux de conversion) si vous pouvez démontrer l’effet de vos solutions. La vidéo est un excellent moyen de présenter vos services.

Les produits B2C sont généralement des biens de consommation qui ne nécessitent pas d’explications supplémentaires. Ici, cependant, vous pouvez essayer d’augmenter le taux de conversion en affichant plus d’images en plus des photos officielles du produit, qui sont prises en lumière artificielle et ensuite soumises à un post-traitement.

 

3. Triez vos produits en fonction des besoins de vos clients

Voici une autre stratégie de CRO : Celle-ci s’explique d’elle-même, mais nous ne le soulignerons jamais assez : Une division claire des produits est essentielle car elle permet à vos utilisateurs de trouver rapidement ce qu’ils recherchent. Rassemblez vos produits dans des catégories primordiales, qui sont ensuite divisées en sous-catégories pertinentes.

Nous avons tous essayé de visiter un site Web avec des catégories de produits présentant une distinction minimale. Cela rend difficile l’évaluation de la différence entre les différents produits (B2B). De même, cela peut créer de la frustration lorsque vous ne parvenez pas à trouver les produits que vous recherchez activement (B2C). Et dès que la moindre parcelle de doute/agacement apparaît dans l’esprit de l’utilisateur, vous réduisez les chances de conversion.

 

4. Limitez les options car trop d’options peuvent conduire à l’indécision

Cela s’adresse principalement aux entreprises B2C, car les entreprises B2B n’ont généralement que très peu de services qui peuvent ensuite être variés indéfiniment.

Bien que beaucoup considéreraient comme problématique le fait d’avoir beaucoup de produits dans une boutique en ligne, cela peut avoir un impact négatif sur le taux de conversion s’il y a trop de produits disponibles. Cela s’explique par le fait que nous, en tant qu’êtres humains, sommes incapables de gérer une trop grande quantité d’informations. C’est un comportement qui nous vient de nos ancêtres car lorsqu’ils parcouraient la terre, un processus de décision étendu pouvait entraîner une mort certaine.

Aujourd’hui, nous agissons toujours selon nos impulsions d’hommes des cavernes et lorsqu’il s’agit de prendre des décisions, nous sommes encore très influencés par les instincts que nous avons hérités de nos ancêtres.

 

5. Ne donnez jamais de nouvelles informations aux clients pendant le paiement

Trop de choix ne sont pas les seules choses qui peuvent avoir un effet négatif sur le taux de conversion des sites B2C. Le moment où vous donnez vos informations joue également un rôle. Parce qu’une fois qu’un utilisateur a décidé de faire un achat, le processus de paiement doit être court et sans nouvelles informations qui pourraient affecter la décision de l’utilisateur d’acheter chez vous.

Ici, de nouvelles informations concernant, par exemple, les frais de transport ou les retours peuvent instiller le doute chez l’utilisateur, car il doit maintenant traiter de nouvelles informations. Ici, le côté primitif du cerveau s’active, et lorsque nous faisons l’expérience du doute, notre instinct nous dit que nous devons arrêter ce que nous faisons.

Donc, assurez-vous de donner à vos utilisateurs toutes les informations dont ils ont besoin pour qu’ils se sentent suffisamment en sécurité pour mettre leur argent dans votre boutique. Vous pouvez le faire en mentionnant les conditions générales les plus importantes sur les pages des produits. Vous pouvez également faire une barre en dessous du menu et répertorier les conditions les plus importantes ici.