Dans le cadre des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la Covid-19, les centres de loisirs tels que les parcs d’accrobranche sont autorisés à rouvrir. Toutefois, pour pouvoir pratiquer cette activité en toute sécurité en cette période de crise, les responsables de ces lieux doivent obligatoirement mettre en place des dispositifs de protection performants. De leurs côtés, les visiteurs doivent également respecter les consignes sanitaires établies.

Réouverture des parcs d’accrobranche

L’accrobranche fait partie des activités de loisir les plus prisées pendant la période estivale. Le parcours acrobatique est une activité physique et ludique permettant aux familles de faire du sport ensemble et de façon ludique. Il se déroule généralement dans un cadre exceptionnel : en plein air, dans un espace boisé ou dans un milieu forestier. L’accrobranche est également l’occasion de découvrir les plaisirs de l’escalade et les milieux naturels sous un autre angle.

Étant donné que cette activité se déroule en extérieur, l’État a autorisé les parcs d’accrobranche à reprendre. Le déroulement des activités doit se faire dans le respect des gestes barrières et mesures de distanciation. Afin d’éviter tout risque, ces centres de loisirs doivent ainsi limiter le nombre de visiteurs. Pour que les séances se déroulent dans les meilleures conditions, les responsables doivent expliquer à l’avance les règles de sécurité, les consignes sanitaires et présenter les matériels adéquats.

Clubs d’accrobranches : les accessoires de sécurité nécessaires

L’accrobranche est une activité qui se déroule en extérieur, à plusieurs mètres de hauteur. Les visiteurs doivent être protégés d’un éventuel accident. Pour pouvoir découvrir les plaisirs de l’escalade en toute sécurité, les centres de loisirs doivent être en mesure de fournir à leurs clients tous les accessoires de sécurité nécessaires. Pour des raisons évidentes de sécurité, il est préférable de les équiper des Équipements de Protection Individuelle (EPI) respectant les normes en vigueur. Si vous vous rendez dans un parc d’accrobranche, notez que l’équipe doit vous prêter le matériel nécessaire à la pratique des parcours : au minimum des gants d’accrobranche pour votre sécurité, un baudrier et un casque.

accrobranche parc sécurité gant baudrier mesures sanitaires

Si vous êtes un professionnel et que vous souhaitez vous lancer dans l’ouverture d’un parc de loisirs en plein air de type accrobranche, voici la liste des équipements nécessaires à la pratique :

  • La longe : il s’agit d’une corde très résistante que les participants pourront connecter à leur harnais et à la ligne de vie du parcours, à l’aide de mousquetons.
  • Le harnais : c’est un équipement indispensable pour aider les utilisateurs à franchir facilement les obstacles. Il est accroché directement à la ligne de vie du parcours à l’aide d’une longe. En fonction de la morphologie de l’utilisateur, cet accessoire de sécurité est facilement réglable.
  • Les gants d’accrobranche : ils permettent de protéger les mains des frottements
  • Les mousquetons : il s’agit d’un anneau métallique utilisé comme point d’attache.
  • Le baudrier : un équipement de sécurité à fixer sur la taille des utilisateurs.

L’ensemble de ces accessoires de sécurité doivent être reliés à une ligne de vie continue pendant le parcours. Attention, il faut savoir que pour la pratique de l’accrobranche, le port de casque est obligatoire pour protéger la tête. Dans le respect des contraintes sanitaires, il est conseillé de mettre une charlotte jetable sous le casque. Il faut par ailleurs obligatoirement désinfecter les casques entre chaque usage.

En cas de problème, les moniteurs doivent être en mesure d’intervenir rapidement pour aider les utilisateurs bloqués. Pour cela, ils doivent être équipés de tous les équipements de secours nécessaires : couteau, « jag système » et « gradistep ».

Clubs d’accrobranches : le port des gants d’accrobranche est-il obligatoire ?

Coronavirus oblige, le port de gants est fortement recommandé pour la pratique de l’accrobranche ! Cet accessoire permet notamment d’assurer la sécurité, le confort et l’hygiène des mains. Les gants d’accrobranche protègent les doigts des frottements contre les cordes et l’écorce des arbres. Pour assurer le confort et la sécurité de vos clients, il est conseillé de choisir des gants d’accrobranches de haute qualité, respectant les normes européennes. Les modèles fabriqués à partir de matières anti-transpirantes et anti-dérapantes sont à privilégier.

Pour pouvoir répondre aux besoins de tous les visiteurs, il est également conseillé d’acquérir des gants d’accrobranche de différentes tailles : tailles enfants et adultes. Afin de séduire les clients, n’hésitez pas également à proposer des gants d’accrobranches de différentes couleurs : rouge, bleu, noir… Pour se démarquer des concurrents, pourquoi ne pas personnaliser les gants d’accrobranches que vous proposez à vos visiteurs ? Vous pouvez mettre le logo de votre parc à l’extérieur des gants.

Clubs d’accrobranche : application des consignes sanitaires

Afin d’accueillir les clients en toute sécurité, les parcs d’accrobranche doivent obligatoirement mettre en place un protocole sanitaire. Pour faire respecter les gestes barrières, il est important d’aménager le lieu. Pour cela, il est conseillé d’installer dans de nombreuses zones du parc une signalétique, un cheminement au sol et d’autres dispositifs permettant de limiter le contact entre le personnel et les clients.

Pour faire respecter la distanciation sociale, il faut également veiller à installer des cordages dans les zones d’attentes. Pour accueillir les clients dans le respect des règles sanitaires, il faut penser à mettre à leur disposition toutes les commodités nécessaires : points d’eau avec savon ou distributeurs de gel hydroalcoolique dans différents coins du parc. Les personnes au sol doivent obligatoirement porter des masques. N’hésitez pas à mettre des affichages du règlement sur les sentiers. Les personnes qui ne respectent pas les consignes sanitaires ne doivent pas accéder aux différentes activités au parc.

Clubs d’accrobranches : désinfecter les accessoires de sécurité

Après chaque parcours effectué par un groupe, les responsables du parc doivent impérativement désinfecter les équipements utilisés. Pour cela, il est conseillé d’utiliser un spray désinfectant pour nettoyer les surfaces et les objets. N’hésitez pas à utiliser différentes solutions désinfectantes pour nettoyer les différents accessoires utilisés par les clients. Attention, certains matériels tels que les baudriers et casques nécessitent une désinfection plus régulière : il faut les désinfecter entre chaque usage.

Le soir, après chaque visite au parc, il faut également penser à désinfecter les lieux tels que les zones d’attentes, l’accueil et les toilettes. Pour une hygiène optimale, il est aussi conseillé de plonger certains objets dans une solution désinfectante.

La crise sanitaire a freiné l’activité de très nombreux parcs de loisirs. Le respect de mesures sanitaires strictes permet néanmoins aux parcs d’accrobranche d’ouvrir à nouveau.