10 août 2022 14 h 51 min

Diagnostic immobilier : comment est fixé le prix ?

Le diagnostic immobilier représente l’ensemble des contrôles techniques permettant de déceler les éventuels problèmes des installations ou équipements d’un bien immobilier. Son but est d’informer l’acquéreur ou le locataire de l’état sanitaire et sécuritaire du bien au cours d’une transaction immobilière. Il regroupe en effet plusieurs diagnostics dont certains sont obligatoires et d’autres facultatifs, mais vivement recommandés selon les cas. Cette opération a un coût, car il requiert l’intervention d’un professionnel. Comment son prix est-il fixé ? Dans cet article, découvrez les paramètres qui interviennent dans l’établissement de ce prix.

Quels sont les diagnostics immobiliers les plus importants ?

Les diagnostics immobiliers les plus importants sont principalement fonction des caractéristiques du bien concerné. Ils permettent d’évaluer entre autres le risque d’exposition au plomb, la performance énergétique, la présence ou l’absence d’amiante et de termites. Ils peuvent également mettre en lumière l’état des installations électriques et de raccordement au gaz. L’exposition de la maison aux bruits, risques naturels et technologiques, peut également être évaluée au cours d’un diagnostic immobilier.

En fonction des informations recherchées, de l’âge du bien, de son état et environnement, on distingue entre autres les contrôles techniques suivants :

  • le diagnostic d’État des Risques et Pollutions (ERP),
  • le constat des risques d’exposition au plomb (CREP),
  • le dossier technique amiante (DTA),
  • le diagnostic gaz,
  • le diagnostic électrique,
  • le diagnostic de Performance Énergétique (DPE),
  • le diagnostic loi Boutin,
  • le diagnostic assainissement non collectif (ANC),
  • l’exposition aux risques naturels,
  • le diagnostic termites,
  • le diagnostic mérule,
  • le diagnostic loi Carrez.

Certaines de ces inspections sont obligatoires pendant que d’autres peuvent être facultatives en fonction des biens et situations. Notez toutefois que la réalisation de certains diagnostics immobiliers est une obligation dans le cadre d’une transaction immobilière. Que ce soit pour réaliser une vente ou louer votre bien, vous devrez effectuer les contrôles nécessaires et joindre leurs rapports au Dossier de Diagnostic Technique. Pour louer un bien par exemple, vous devez impérativement réaliser les diagnostics plomb, gaz, électricité, DPE, loi Boutin et ERP.

prix diagnostic immobilier

Diagnostic immobilier : les paramètres qui entrent en compte dans l’établissement de son prix

Pour connaitre ce qui est pris en compte dans le prix d’un diagnostic immobilier, vous devez considérer les différents contrôles qu’englobe cette opération, mais surtout les caractéristiques du bien et les services du diagnostiqueur. Ce dernier est le professionnel habilité à réaliser les différentes inspections et à fixer leur prix. Il se base sur des critères comme la date de construction du logement, sa typologie, la nature de ses équipements et son emplacement géographique pour déterminer le prix du diagnostic. En effet, l’importance des travaux à réaliser varie en fonction de plusieurs paramètres.

S’agit-il d’une villa, d’un studio ou un petit appartement ? Plus la superficie à contrôler est grande et plus le travail à effectuer sera important. De même, plus le logement comporte de pièces et plus le diagnostiqueur devra s’appliquer. Il doit d’un autre côté prendre en compte l’ancienneté du bien pour déterminer les vérifications importantes à réaliser. Celles-ci requièrent différentes expertises de niveaux de difficulté différents, ce qui influence fortement le prix du diagnostic. De plus, la localisation géographique du bien nécessite parfois que le professionnel réalise des inspections particulières qui peuvent alourdir la facture.

Comment est fixé le prix d’un diagnostic immobilier ?

Il n’existe pas de loi qui régit le coût d’un diagnostic immobilier. Les diagnostiqueurs sont libres de fixer le prix de cette opération. Il faut remarquer que même en l’absence de réglementation, ces professionnels se basent sur certains critères (développés ci-dessus) pour évaluer le coût des différents contrôles. Les grilles tarifaires varient toutefois d’un expert à un autre. Pour cause, ils n’ont pas tous la même expérience et expertise. De plus, ces spécialistes incluent généralement leur déplacement dans le prix du diagnostic. Plus le bien à inspecter est loin et plus le déplacement coûtera cher.

Il s’agit par ailleurs d’un marché où la concurrence est rude. Pourtant, celle-ci reste faible dans les localités loin des grandes villes. Cela explique pourquoi certains professionnels appliquent des tarifs élevés pour une intervention dans les régions isolées. Un cabinet d’expertise disposant des meilleures garanties (couvrant ses prestations et clients) peut par ailleurs proposer une grille tarifaire plus élevée qu’un diagnostiqueur indépendant.

Quel est le prix moyen d’un diagnostic immobilier ?

Le prix moyen d’un diagnostic immobilier varie en fonction des contrôles réalisés. De façon générale, celui du DPE est compris entre 90 et 150 euros tandis que celui de l’amiante fluctue entre 80 et 140 euros. L’ERP peut être réalisé gratuitement par le propriétaire. Il coûte quelques dizaines d’euros lorsque celui-ci sollicite un professionnel.

En ce qui concerne la loi Carrez, elle coûte 70 à 120 euros alors que le prix moyen du diagnostic plomb varie entre 110 et 220 euros. Tout comme les diagnostics termites (70 et 180 euros), assainissement (100 à 150 euros) et gaz (100 à 140 euros), celui du plomb fait partie des plus chers. À ceux-ci s’ajoute le contrôle électrique dont le prix moyen se situe entre 70 et 130 euros.

Certains professionnels proposent des packs de diagnostics obligatoires en fonction des transactions immobilières. Ils sont généralement plus économiques que lorsqu’on paye unitairement chaque contrôle. Ainsi, le prix moyen d’un pack de diagnostics obligatoires est de 245 euros pour un logement en location et de 365 euros pour un bien en vente. Notez que ces prix ne sont qu’une référence et peuvent varier s’il s’agit d’un appartement, d’une maison ou d’un logement F1, F2, F3 ou F5.

diagnostic immobilier vente ou location

Comment obtenir un diagnostic immobilier au meilleur prix ?

Plusieurs moyens sont à votre disposition pour obtenir un diagnostic immobilier au meilleur prix. Le plus pratique consiste à comparer les offres de plusieurs diagnostiqueurs. Il vous suffit de demander des devis à plusieurs professionnels et de les comparer pour choisir celui qui vous satisfait. Recourir à un comparateur vous permet de faire jouer la concurrence et d’obtenir rapidement plusieurs devis personnalisés. Ces plateformes disposent d’un annuaire de professionnels agréés et géolocalisés.

Elles vous permettent en effet d’affiner vos recherches en vous mettant en relation avec les experts proches de chez vous. Sachant que le coût de déplacement impacte significativement le prix du diagnostic immobilier, cette option se révèle bien plus économique. Veillez tout de même à vérifier que les devis proposés couvrent les contrôles nécessaires et prennent en compte les frais de déplacement.

D’un autre côté, confier toutes les inspections à un même professionnel vous permet d’obtenir un meilleur prix pour le diagnostic immobilier de votre bien. L’achat de pack de diagnostics immobiliers vous permet par ailleurs de faire d’importantes économies sur les opérations, car cela revient moins cher que de faire réaliser individuellement chaque contrôle. Vous devez néanmoins vous assurer de choisir un professionnel certifié pour bénéficier d’une intervention de qualité.