4 juillet 2022 14 h 53 min

Divers conseils et astuces pour la création d’entreprise freelance

 

Depuis quelques années, travailler en freelance est devenu plus qu’une tendance. Gérer soi-même son emploi du temps, exercer à son propre compte, c’est le souhait d’un grand nombre d’entrepreneurs et de salariés. C’est un statut qui fait rêver, accordant plus de liberté, mais il exige aussi une grande responsabilité. Le freelancing est une activité en plein essor, car il devient plus intéressant de se tourner vers la mise en place d’une entreprise freelance. Toutefois, avant de se donner à fond dans cette aventure entrepreneuriale, il convient de connaître les astuces et conseils pour la création d’entreprise freelance.

 

Qu’est-ce qu’une entreprise freelance ?

 

Le freelance 

Un freelance est une manière de travailler, mais au fil du temps, il indique aussi la personne qui travaille en indépendance. Ainsi, une personne qui travaille en freelance est un travailleur indépendant qui s’occupe seul d’une activité professionnelle. Elle exerce en toute autonomie et sans aucun lien de subordination avec ses employeurs dits clients. Le freelance fait des missions précises et ponctuelles suivant un contrat de prestation de services

 

L’entreprise freelance

Pour s’exercer en tant que professionnel, le travailleur indépendant doit opter pour la création d’entreprise freelance. Avoir un statut juridique est obligatoire, soit comme entreprise individuelle, soit comme une société. Dans les deux cas, l’entreprise freelance est soumis aux obligations légales du freelance dans le cadre juridique et dans la gestion de comptabilité.

 

Le statut juridique idéal pour une entreprise freelance

 

L’entreprise individuelle

Les formalités pour avoir un statut d’entreprise individuelle (EI) sont faciles, rapides et à moindre coût. Ce statut permet de travailler en freelance avec une comptabilité allégée et une charge considérablement moins élevée. Tel est le cas si le freelance choisit le régime de la micro-entreprise. Toutefois, le statut d’entreprise individuelle ne l’autorise pas à avoir un associé.

 

La société

Le travailleur indépendant peut devenir freelance en créant une société sous forme de :

  • SARL (société à responsabilité limitée) ou EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ;
  • SAS (société par action simplifiée) ou SASU (société par action simplifiée unipersonnelle).

Ces statuts lui offrent la possibilité de s’associer pour se développer ou acquérir de nouvelles compétences. Néanmoins, les formalités pour avoir l’un de ces statuts sont complexes et coûteuses. D’ailleurs, avoir une société avec un statut juridique l’oblige à tenir conformément une comptabilité annuelle et à organiser des assemblées générales.

 

Le portage salarial

C’est une alternative dédiée au freelance qui exerce des activités de service. Il devient salarié porté auprès d’une entreprise de portage. C’est cette société de portage salarial qui prend en charge de sa paie régulière et de toutes les démarches juridiques et administratives.

 

Avantages et inconvénients de créer une entreprise freelance

 

Avantages 

La création d’une entreprise freelance présente certains avantages, c’est pourquoi de nombreux salariés et entrepreneurs s’y intéressent. Elle permet :

  • d’organiser à sa guise son emploi de temps (souple et sans contrainte) ;
  • de bien choisir la mission à laquelle on souhaite travailler en saisissant diverses opportunités ;
  • d’avoir une rémunération non plafonnée ;
  • d’avoir un sentiment d’autonomie ;
  • de travailler à domicile et/ou en télétravail ;
  • d’avoir une fierté de l’accomplissement personnel.

Inconvénients 

Toutefois, être freelance comporte aussi des inconvénients : 

  • l’insécurité de l’emploi avec une absence d’allocation chômage et une couverture sociale insuffisante ;
  • avoir une charge de travail supplémentaire : prospection de clients, services administratif et juridique, … ;
  • l’absence de contraintes qui oblige le freelance à s’auto-discipliner ;
  • l’obligation d’étudier un plan de prévoyance retraite ;
  • la solitude.

Les étapes à suivre pour créer une entreprise freelance

 

Bien se renseigner sur le marché de freelance existant

Avant de créer une entreprise freelance, il importe de faire une recherche approfondie sur le marché du freelancing et le mode de vie d’un freelance. Suivant les résultats obtenus, vous pouvez choisir, dans quel domaine vous allez exercer (informatique, commercial, SEO, …).

 

Choisir le statut juridique de votre entreprise

Le statut juridique de votre entreprise doit être choisi en fonction de votre projet, de vos perspectives de développement, du besoin de protection de votre patrimoine personnel. Comme il a été mentionné précédemment, chaque statut a ses spécificités positives et négatives.

 

L’étude du marché

Même si vous êtes talentueux sur un domaine précis, il faut toujours voir s’il peut être rentable sur le long terme. En faisant une étude de marché, vous pouvez cibler votre clientèle et connaître vos concurrents (directs et indirects), définir les contraintes et opportunités ainsi que vos forces et vos faiblesses.

 

L’établissement du business plan

Après votre étude de marché, vous pouvez établir votre business plan dans lequel vous définissez toute votre stratégie d’activité. Donnez le plus de détails possibles : tarifs pratiqués ou montant des honoraires, délais d’exécution, méthode de production, stratégie marketing et communication, etc.

 

Faire une prospection et une communication

Pour décrocher votre premier contrat, adoptez une stratégie de communication précise, adaptée à votre cible pour la prospection. Des publicités en ligne, se faire aider par un community manager, création d’un site Web, … vous permettent d’être plus visible pour avoir des clients.

 

Avoir un lieu de travail bien aménagé

Pour le freelance qui travaille à domicile, il convient d’aménager une pièce dédiée au travail. L’espace de coworking ou la location d’un bureau à l’extérieur est une meilleure alternative pour mener à bien les missions de freelance.

 

Astuces pour réussir la création d’entreprise freelance

 

Pour pouvoir bien suivre ces étapes garantissant la réussite de la création d’entreprise freelance, voici quelques astuces qui s’avèrent utiles : 

  • faites vous aider et conseiller gratuitement par des professionnels ;
  • identifiez bien vos compétences pour définir votre activité, et donc votre cible ;
  • affrontez vos peurs en luttant contre le syndrome de l’imposteur, la peur de l’échec, … ;
  • assurez bien que votre offre correspond aux besoins du marché et à la demande des clients ;
  • créez votre présence sur le Web et les réseaux sociaux, créez même votre site internet ;
  • entourez-vous de bonnes personnes.