10 août 2022 15 h 54 min

Investir en SCPI, un projet qui se prépare !

Diversifier ses sources de revenus est l’une des meilleures solutions pour avoir un train de vie plus élevé ou une retraite paisible. Parmi les différents produits de placement disponibles sur le marché, l’immobilier est le plus avantageux en termes de rentabilité et de sécurité. Pour investir dans le domaine, plusieurs options s’offrent aux particuliers. L’investissement en SCPI est une alternative qui est de plus en plus adoptée par ceux qui souhaitent placer leur épargne et générer des bénéfices. Découvrez dans cet article quels sont les avantages de la SCPI et comment investir dans ce type de sociétés.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est une entreprise qui permet aux investisseurs d’obtenir, via des parts de société, divers biens immobiliers. Il peut s’agir d’immeubles de bureaux, de commerces ou de logements.

Le principe de la SCPI est relativement simple : l’investisseur acquiert des parts sociales d’une entreprise civile qui possède un patrimoine immobilier. Effectivement, les SCPI sont généralement propriétaires de plusieurs biens immobiliers, mis en location et loués à diverses entreprises. Ces entreprises sont gérées par des professionnels de la gestion locative (et de l’immobilier en général) et sont agréées par l’AMF. Les SCPI sont donc autorisées à exercer leur activité et à collecter des fonds auprès de tous les types d’investisseurs.

Lorsqu’un particulier investit dans une SCPI par exemple, il perçoit un revenu locatif versé tous les mois ou tous les trimestres. Le revenu locatif obtenu par l’investisseur est net de toutes charges (frais de gestion, impôts, entretien des biens, etc.). Aussi, ce rendement varie entre 3% et 6% de revenus annuels, en fonction du montant qui est investi par l’épargnant.

Pourquoi investir dans une SCPI ?

Réfléchir à la façon de placer son argent et construire le projet d’investir en SCPI est une solution pour diversifier ses investissements dans des domaines très variés. En effet, les sociétés civiles de placement immobilier investissent dans tous les secteurs immobiliers. Elles peuvent donc posséder des logements, des locaux dédiés au commerce, des bureaux, des résidences étudiantes, des Ehpad, etc.

Ces entreprises sont généralement propriétaires de différents actifs partout en France et parfois au-delà de nos frontières. Par ailleurs, elles offrent aux investisseurs une protection contre l’inflation. La plupart des baux commerciaux proposés par les SCPI contiennent une clause d’indexation des loyers qui tient compte de l’évolution d’un indice de référence publié par l’Insee tous les trimestres.

Si vous investissez dans une SCPI, vous pourrez facilement revendre vos parts. Contrairement aux transactions immobilières classiques, il n’est pas nécessaire de passer devant un notaire pour revendre ses parts dans une SCPI. Les formalités de vente sont donc simplifiées, afin de réduire les délais.

Si vous possédez des parts dans une SCPI à capital variable, vous devez transmettre un courrier à la société de gestion qui se chargera d’enregistrer votre requête. En revanche, si la société civile est à capital fixe, les démarches sont un peu plus complexes. Dans ce cas, vous devez indiquer le prix auquel vous désirez céder vos parts en ajoutant un ordre de vente.

Le plus gros atout de l’investissement dans une SCPI est qu’il permet à l’investisseur de développer son patrimoine grâce à l’effet de levier du crédit immobilier. Cela lui permet également d’avoir une nouvelle source de revenus, de bénéficier d’une réduction d’impôts et de diversifier son patrimoine sur des actifs tangibles.

investissement dans une SCPI

SCPI à capital fixe ou à capital variable : que faut-il choisir ?

Si vous envisagez d’investir en SCPI, vous devez vous poser plusieurs questions. Parmi les équations à résoudre, celle de la liquidité de votre investissement est primordiale. Il s’agit notamment de choisir entre une SCPI à capital variable et une SCPI à capital fixe.

Les deux grandes catégories de SCPI

En effet, les SCPI sont divisées en deux catégories : les sociétés à capital fixe et les entreprises à capital variable. Les premières regroupent les SCPI de rendement, fiscales ou d’habitation qui sont constituées avec un capital limité en montant ou en durée de souscription. Si vous achetez des parts dans ce type de SCPI, cela implique que votre argent sera investi de manière figée dès la signature du contrat et ne pourra être débloqué que dans certaines situations bien précises.

Quant à la SCPI à capital variable, elle regroupe toutes les SCPI de rendement dont le capital peut varier à la hausse ou à la baisse dans le temps. Autrement dit, chaque jour, des parts de ces sociétés peuvent être créées ou détruites. Cette caractéristique vous permet donc d’entrer ou de sortir de la SCPI lorsque vous le souhaitez. Vous n’avez donc pas besoin d’attendre qu’un autre investisseur achète vos parts avant de vous libérer des vôtres.

Pour savoir si vous devez investir dans une SCPI à capital variable ou à capital fixe, vous devez tenir compte du risque et de la disponibilité de liquidité en cas de besoin. Si vous optez pour une société à capital fixe par exemple, vous devez bien intégrer le fait que votre argent sera immobilisé pendant un moment. De fait, si vous désirez revendre vos parts avant la fin du délai fixé, il y a de grandes chances que vous cédiez vos parts au prix qu’un éventuel acquéreur voudra bien vous donner et non au tarif qui se pratique sur le marché.

Toutefois, il ne faut pas croire que la SCPI à capital variable vous garantit une liquidité totale de votre argent lorsque vous en avez besoin. Dans ce cas, la liquidité est favorisée par la qualité et le volume des transactions. Ainsi, si la société dans laquelle vous avez des parts perd de son attrait, elle sera moins demandée et moins de parts seront vendues. Ceci provoquera directement une diminution de la valeur des parts que vous désirez vendre.

investir son épargne dans une SCPI

Comment faire le choix entre la SCPI à capital variable et à capital fixe ?

Pour faire un choix efficace entre ces deux types d’entreprises, vous devez tenir compte de vos attentes et de vos besoins dans le temps. Si vous possédez une épargne que vous souhaitez placer sur le long terme, vous pouvez acheter des parts dans une SCPI à capital fixe. Vous bénéficierez d’un excellent rendement, mais vous ne pourrez pas accéder à votre argent avant un délai bien déterminé.

Afin de faire le meilleur choix, nous vous conseillons de solliciter l’intervention d’un cabinet de gestion immobilière pour bénéficier d’un accompagnement à chaque étape de votre investissement. Acheter des parts de SCPI est possible pour tout le monde. Cependant, pour bénéficier de tous les avantages de cette opération, il est capital de bien la comprendre.

Avoir recours aux services d’un cabinet de conseil vous permettra d’obtenir de véritables recommandations. En tant qu’indépendants, ces experts n’ont qu’un seul objectif : vous aider à faire fructifier votre portefeuille patrimonial.

Comment investir en SCPI ?

Les résultats d’un placement en SCPI sont généralement très intéressants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de plus en plus de particuliers se tournent vers cette solution d’investissement. Cependant, il ne faut pas perdre de vue le fait qu’investir dans ce type de société ne s’improvise pas. Il s’agit d’un acte qui doit être réfléchi et dont tous les aspects doivent être minutieusement analysés. Pour réaliser un investissement en SCPI, plusieurs options s’offrent à vous.

Acquérir les parts d’une SCPI à crédit

Vous pouvez très bien investir en SCPI sans avoir un capital disponible. Cette alternative présente même des avantages non négligeables. Effectivement, souscrire un crédit pour financer l’acquisition des parts dans une société civile de placement immobilier vous permet de profiter d’un effet de levier. Autrement dit, vous pourrez profiter de la différence entre le rendement de votre investissement et le prix bas du crédit.

Les revenus que vous obtiendrez suite à votre investissement vous permettront de payer une partie des remboursements de crédit. L’achat à crédit est également bénéfique sur le plan fiscal, car il est possible de déduire les frais de dossier du crédit, les intérêts de l’emprunt et le coût de l’assurance des revenus.

Acquérir les parts d’une SCPI comptant

Pour effectuer ce type d’achat, vous devez détenir le capital qui vous permettra d’acheter vos parts de SCPI. Heureusement, vous n’avez pas besoin d’avoir une grande capacité d’investissement pour acquérir des parts dans une société immobilière.

L’avantage de cette option est que vous percevez immédiatement un revenu complémentaire tous les mois ou tous les semestres. Cependant, ce revenu sera soumis à l’impôt sur revenu ainsi qu’aux prélèvements sociaux.

Investir en SCPI via une assurance-vie

Acquérir des parts de SCPI dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie est bénéfique si votre tranche d’imposition est élevée. Dans ce cas, les revenus que vous obtiendrez seront soumis à la fiscalité des contrats d’assurance-vie.

De fait, si vous laissez les revenus de la SCPI dans votre contrat d’assurance-vie, aucune fiscalité ne sera applicable. Par ailleurs, les parts que vous achèterez via votre assurance-vie seront considérées comme des unités de compte. Ainsi, elles seront seulement soumises aux prélèvements sociaux au moment du rachat total ou partiel.