Après plusieurs mois de suspension d’activités, les entreprises rouvrent petit à petit. La santé et la sécurité des employés sont entièrement sous la responsabilité des employeurs. Le terme « retour à la normale » est bien malicieux quand on sait que plus rien ne sera comme avant.

 

Le covid-19 et les activités d’entreprise

Le coronavirus a changé le monde en quelques mois et l’infection virale qu’il engendre continue de tuer malgré des mesures draconiennes prises pour le combattre. Des chercheurs de tous horizons tentent de proposer diverses solutions pour limiter la propagation de cette grippe hors du commun, voire l’éradiquer, notamment dans un contexte où un confinement total et trop long conduit à d’autres conséquences plus graves que le virus lui-même. Les entreprises en ont souffert.

Pour permettre la réouverture de l’économie avec sérénité, certains proposent le film antimicrobien pour assurer la désinfection des surfaces. Un produit puissant issu des dernières technologies de désinfection.

 

Qu’est-ce qu’un film antimicrobien ?

Le film antimicrobien ou film biocide est un vrai bouclier pour protéger tout type de surface (tables, comptoirs, poignets…) contre les bactéries et certains virus mortels. C’est un film plastique doté d’une protection naturelle antimicrobienne. Composé essentiellement de PVC transparents et polymères, le film antimicrobien adhésif contient des agents antimicrobiens comme les ions d’argent.

Ces ions d’argent ont une remarquable capacité de bloquer la prolifération des microbes. Surtout, des bactéries résistantes aux antibiotiques comme les :

  • staphylocoque doré
  • Escherichia coli
  • SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méticilline)
  • charges virales.

Ce sont des micro-organismes responsables de troubles du tube digestif ou gastro-entérite, fièvre, infection urinaire, infection cutanée et affaiblissement défenses immunitaires.

Il est donc normal que les scientifiques préconisent un aussi puissant produit antimicrobien pour lutter contre ce nouveau virus mortel en complément des protocoles de désinfection. Les antibiotiques n’étant pas efficaces la plupart du temps contre les infections virales. Il est ainsi primordial d’investir dans les mesures préventives que curatives. D’autant plus que l’usage des antibiotiques à fortes doses favorise les résistances bactériennes, spécifiquement lorsqu’on n’en fait pas bon usage.

 

Pourquoi utiliser un film antimicrobien ?

Le film antimicrobien élimine les bactéries et les germes pathogènes. Son principal principe actif évite la formation de biofilm. Le nouveau coronavirus s’attaque aux voies respiratoires habituellement par contamination des mains avec une surface infectée. Pour assurer une hygiène impeccable dans vos locaux et protéger ainsi vos employés et votre clientèle, le film antimicrobien se pose sur les :

  • tables de réunion
  • bureaux
  • comptoirs
  • terminaux de paiement ou menus de restaurant.

Sa protection est optimale 24h/24 et son action de décontamination microbienne est immédiate et permanente. C’est un très bon investissement car il reste actif pendant au moins 5 ans. Que ce soit dans un restaurant, lieux publics ou hôpitaux, le film peut se poser et s’enlever au gré de vos envies. Sa manipulation est facile et son niveau de toxicité quasi-nul. Le film antimicrobien est totalement inoffensif pour la peau, même celle d’enfants en bas âge d’où son utilisation largement conseillée dans les écoles.

Son entretien est tout aussi facile. Le film antimicrobien résiste au lavage et aux divers produits nettoyants et désinfectants, y compris l’eau de Javel. Vous pouvez le désinfecter et le laver plusieurs fois en utilisant lingettes ou spray, sans réduire son activité antimicrobienne. Il est d’ailleurs efficace même à des températures extrêmes, comme dans des pièces réfrigérées et peut contenir des antirouilles et des inhibiteurs de corrosion.

 

En alternative aux solutions désinfectantes multiples et onéreuses, les films biocides pourraient être votre principal allié pour la reprise de vos activités professionnelles. Economiques et écologiques, quoi de plus rassurant que des surfaces qui sont en mode auto-défense contre le virus ! Vos employés peuvent envisager une reprise tranquille, tout en respectant naturellement tous les gestes barrières, notamment le lavage des mains avec des savons antibactériens ou du gel hydroalcoolique sans rinçage.