11 août 2022 0 h 46 min

Les aides financières pour les étudiants

En France, les jeunes étudiants peuvent prétendre à plus de 20 aides financières. Ces aides se présentent généralement sous plusieurs formes. Certaines sont accessibles sur tout le territoire français, à échelle nationale, régionale ou locale.

Quelles sont les différentes aides financières pour étudiants en France ?

Les aides réservées aux jeunes étudiants en France concernent ceux qui sont âgés de moins de 26 ans. La majorité se présente sous forme de bourse. Nous vous invitons d’ailleurs à utiliser un simulateur de bourses étudiantes pour savoir quelles sont les aides auxquelles vous aurez droit.

Les aides du CROUS

Le CROUS ou Centre régional des œuvres universitaires et scolaires est une structure publique, sous tutelle du ministère de l’Éducation nationale. Cet organisme propose divers dispositifs aux étudiants dont les plus connus sont :

  • la bourse étudiante du CROUS : il s’agit d’une bourse attribuée aux étudiants (ou à leur famille) dans le but de financer leurs études supérieures. Le montant varie entre 1 042 euros et 5 736 euros, en fonction d’un échelon de 0 bis à 7,
  • la bourse au mérite post-bac : elle fait office de complément à la bourse étudiante et est réservée à ceux qui ont obtenu une mention « Très Bien » au baccalauréat.
  • l’aide pour la mobilité des étudiants : cela concerne ceux qui souhaitent changer d’académie et se rendre dans une autre région, voire un autre pays après le Bac, pour faire un Master ou pour un stage. L’aide a pour but d’alléger les frais de mobilité,
  • la bourse Grande école du numérique (GEN) : elle finance de nombreuses formations pour ceux qui souhaitent acquérir des compétences numériques,
  • le soutien pour les étudiants ultramarins : il s’agit d’une aide permettant aux étudiants issus des DOM-TOM de faciliter leur venue et leur vie en métropole pour leurs études.

La bourse Erasmus

Cette aide concerne les jeunes désireux de poursuivre leurs études ou de suivre un stage dans un pays européen. Les bénéficiaires obtiennent un montant variant entre 150 et 450 euros, selon le cas et le niveau de vie du pays de destination.

Les prêts étudiants

8 banques françaises octroient des crédits aux étudiants. Ces prêts sont garantis à 50 % par l’État et aucune caution n’est exigée de la famille de l’étudiant. Cette forme d’aide permet d’obtenir un montant pouvant atteindre les 15 000 euros et les modalités sont propres aux établissements bancaires.

étudiants aides financières

Le fonds d’aide d’urgence

Cette aide sollicite le FNAU ou Fonds national d’aide d’urgence pour obtenir une aide ponctuelle (versement unique) pouvant atteindre 5 597 euros maximum ou annuelle, pour atteindre un montant de 5 736 euros maximum. Tout dépend du cas de l’intéressé.

Le revenu minimum étudiant (RME)

Cela consiste à aider les étudiants dans leur quotidien en leur octroyant une source de revenus. Elle peut être mise en place en complément d’autres aides. Le RME n’est pas accessible sur tout le territoire français et les conditions d’éligibilité et d’octroi dépendent des communes.

Les « Devoirs faits »

Il s’agit d’une activité rémunérée, ouverte aux étudiants depuis 2021. Elle consiste à accompagner les collégiens dans la réalisation de leurs devoirs et cela doit se dérouler au sein de leurs établissements. Auparavant, ce dispositif ne concernait que le personnel enseignant des collèges concernés, mais désormais les étudiants peuvent s’y adonner contre 15,99 euros brut (soit 12 euros nets) de l’heure pour un quota de 2 heures par semaine minimum.

Les aides au logement pour étudiants

Pour ceux qui louent un appartement pour leurs études, la CAF propose une aide permettant d’alléger la location. Cette aide influe sur les autres aidées de la CAF pour les parents des étudiants concernés.

Comment demander une aide en tant qu’étudiant ?

Le meilleur moyen pour formuler une demande d’aide en tant qu’étudiant consiste à faire appel à une entreprise ou une plateforme spécialisée. Cela vous permettra de maximiser vos chances d’obtention. Vous pouvez également vous délester de plusieurs formalités administratives en faisant appel à des professionnels. L’assistance d’experts vous permettra également d’avoir des conseils avisés sur les aides les plus pertinentes par rapport à votre situation.

Que faire en cas de refus d’aide ?

Depuis 2009, les bourses ne sont plus payées par le Ministère de la Culture, mais par le CROUS. En cas de décision de refus, vous pouvez toujours effectuer un recours en envoyant un courrier au CROUS compétent et envoyant la copie au DREST (département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie).

Il est possible que le problème concerne votre éligibilité. Contactez dans ce cas le service social de votre CROUS pour faire la vérification. Si le refus est maintenu malgré vos ressources modestes et le remplissage des conditions, vous pouvez saisir le tribunal administratif.