18 janvier 2022 7 h 21 min

Limites de la budgétisation

La budgétisation est un exercice important qui est suivi dans presque toutes les organisations. Bien que la budgétisation présente de nombreux avantages, elle a quelques limites qui sont mises en évidence dans l’article.

 

Incertitude

 

La budgétisation repose sur de nombreuses hypothèses pour estimer les dépenses et les revenus. Celles-ci sont généralement basées sur les tendances et le scénario du marché prévalant au moment de l’élaboration du budget. Les budgets peuvent également être basés sur les prévisions faites pour l’année à venir en tenant compte des données disponibles au moment de l’établissement du budget.

 

Tout changement dans les conditions macroéconomiques, comme un ralentissement économique ou des changements dans les taux de change, les changements dans les taux d’intérêt, etc, peut conduire les coûts réels qui varient de manière significative par rapport aux dépenses budgétisées.

 

Rigidité

 

Les chiffres budgétisés sont considérés comme sacro-saints par tous les départements et il y a généralement très peu de flexibilité après la fin de l’exercice budgétaire. La direction générale se concentre entièrement sur le budget et toutes les stratégies tournent autour des chiffres budgétisés. Tout changement dans la situation du marché n’incite généralement pas la direction à modifier radicalement la stratégie en raison des contraintes budgétaires. L’entreprise devrait plutôt se déplacer en fonction du marché et enregistrer plus de bénéfices plutôt que de s’en tenir au budget.

 

Dépenses excessives

 

Certains managers pensent que tous les fonds qui sont alloués à leur département doivent être dépensés. Ils pensent que s’ils n’utilisent pas autant que ce qui leur est autorisé dans le budget actuel, les fonds qui leur sont alloués dans le budget suivant seraient réduits. Cela conduit à un gaspillage inutile de fonds et s’avère nuisible à l’entreprise dans son ensemble en affectant ses bénéfices.

 

Allocation des dépenses

 

L’allocation des dépenses entre les départements est généralement l’appel pris par la haute direction. Les gestionnaires de certains départements peuvent soulever des problèmes dans la méthode utilisée pour la répartition de ces dépenses et cela peut créer des controverses. Il n’est pas possible de prendre en considération les suggestions de tous les départements concernant les méthodes de budgétisation et la répartition des dépenses.

 

Orienté vers les résultats financiers

 

L’exercice de budgétisation est soutenu comme étant axé sur les chiffres. Il se concentre sur l’aspect quantitatif de l’activité ou l’amélioration de la rentabilité de l’entreprise et ne tient pas compte de l’aspect subjectif ou qualitatif. Le fait que les parties prenantes, y compris les clients de l’entreprise, se soucient de la qualité des services et de leur coût est totalement négligé. Ces aspects sont considérés comme allant de soi et faisant partie du budget, mais ne sont pas vraiment pris en compte dans le budget. Ainsi, l’exercice de budgétisation ne tient pas toujours compte des besoins des clients.

 

Conflits dans l’organisation

 

Parfois, lorsqu’un département particulier n’est pas en mesure d’atteindre les objectifs budgétisés, il finit par blâmer l’autre département qui lui fournit des services de ne pas lui apporter le soutien nécessaire. Ils entrent même en conflit sur le prix de transfert qui est décidé en interne entre les départements. Cela crée des tensions inutiles et l’entreprise dans son ensemble risque de ne pas être en mesure de fonctionner efficacement.