Le revenu mensuel récurrent (MRR) est le revenu récurrent prévisible provenant des abonnements au cours d’un mois donné. Il comprend les éléments récurrents de vos abonnements tels que les coupons, les remises, les suppléments récurrents, etc. Les frais uniques tels que les frais d’installation, les suppléments non récurrents, les frais ponctuels non récurrents et le montant imputé aux taxes ne sont pas inclus.

Comment calculer le MRR ?

Le MRR est calculé en tenant compte de tous les abonnements actifs et « non renouvelés ». Les abonnements en essai gratuit ne sont pas inclus dans le calcul.

Il y a deux façons de calculer le MRR :

Somme de toutes les sommes reçues de vos abonnements/clients payés.

MRR = Somme (frais mensuels récurrents de tous les clients payants)

Si vous connaissez votre ARPU (revenu moyen par utilisateur), vous pouvez ensuite le multiplier par le nombre de clients payants pour trouver votre MRR.

MRR = ARPU * Nombre de clients payants

Pourquoi le MRR est-il important pour votre entreprise ?

Si votre entreprise est axée sur les abonnements, cela doit être une représentation équitable de l’argent que vos clients rapporteront. Elle représente la santé d’une entreprise, ce qu’un investisseur examinera avant d’investir dans l’entreprise. C’est pourquoi le MRR est le seul indicateur numérique que vous devez vous efforcer d’augmenter chaque mois.

Quelles sont les différentes composantes de la RMR ?

Bien que la mesure de la RMR puisse être simple, elle peut être décomposée pour vous aider à comprendre les performances de votre entreprise en termes d’acquisition, de rétention et de développement.

– Nouvelle RMR : il s’agit des recettes que votre entreprise tire de tous les nouveaux clients acquis au cours d’un mois. Ce chiffre peut être directement attribué à toutes vos stratégies d’acquisition de nouveaux clients et permet de déterminer les canaux qui contribuent au chiffre d’affaires.

– Mise à niveau du TMC : il s’agit du TMC supplémentaire de tous les clients qui sont passés d’un plan à prix réduit à un plan à prix plus élevé ou qui ont acheté un complément récurrent. La mise à niveau du MRR vous donne une représentation équitable de la façon dont votre produit s’adapte à la croissance de vos clients.

– MRR d’extension : souvent confondue avec la MRR de mise à niveau, la MRR d’extension prend également en compte la contribution de la réactivation d’un abonnement précédemment résilié et les conversions gratuites en paiement. Particulièrement utile pour les entreprises d’abonnement qui utilisent un modèle freemium, la comparaison de la MRR d’expansion et de la MRR de mise à niveau permet de mieux comprendre dans quelle mesure vous êtes en mesure de convertir des clients gratuits en clients payants, et combien de fois les abonnés annulés reviennent chez vous.

– MRR de contraction : cette mesure indique le MRR perdu en raison des annulations, des déclassements vers des plans tarifaires inférieurs, de la suppression d’ajouts récurrents ou même en raison de l’obtention de réductions. Il est utile pour comprendre dans quelle mesure votre entreprise est capable de conserver le MRR des abonnés existants, ce qui indique indirectement la capacité de votre produit/service à s’adapter aux besoins de vos clients.

– MRR de résiliation ou d’annulation : un élément du calcul de la MRR de contraction, de la MRR de résiliation ou de la MRR d’annulation tient compte de la MRR perdue en raison d’abonnements annulés ou résiliés. La résiliation est utile pour comprendre dans quelle mesure votre produit reste adapté aux besoins de vos clients. Au cours des premières étapes d’une activité d’abonnement, un taux de résiliation élevé ou en hausse peut indiquer une mauvaise adéquation entre le produit et le marché, tandis qu’une tendance similaire au cours des étapes ultérieures peut indiquer qu’une campagne de marketing récente a attiré des clients avec de mauvaises promesses.

– MRR de déclassement : c’est l’autre élément qui détermine le MRR de contraction. La MRR de déclassement est la somme totale de toutes les réductions de la MRR des clients existants, à l’exclusion de celles des annulations.

– MRR de réactivation : MRR supplémentaire des clients qui ont déjà fait l’objet d’une annulation ou d’un rejet. Le MRR de réactivation est une composante du MRR d’expansion. Il est important que ces clients aient contribué à hauteur de 0 € à la RMR au cours du mois précédent (n’inclut pas les utilisateurs des essais gratuits).