La domiciliation commerciale de votre entreprise constitue un élément stratégique sur lequel vous vous appuyez pour asseoir le prestige de votre société. L’adresse administrative et le domicile juridique de votre entité influent véritablement sur l’image de votre entité. Ces détails peuvent même affecter la qualité de votre activité. Il importe alors de bien la choisir et de bien suivre les procédures requises pour une convention de domiciliation réussite. Les quelques conseils suivants vous seront d’une grande utilité.

Les enjeux d’une domiciliation sans encombre

Un véritable vecteur de communication, la domiciliation de votre entreprise constitue un paramètre crucial à votre image de marque, ce, quel que soit votre statut : autoentrepreneur, startups, grande entreprise, TPE… Il constitue votre adresse professionnelle, là où s’opèrent toutes démarches administratives relatives au siège social de votre entreprise : votre boîte aux lettres, votre permanence téléphonique, votre adresse d’affaires, votre fax, votre courriel, votre secrétariat téléphonique.

L’adresse du siège social de votre entreprise constitue l’adresse postale, l’adresse fiscale et l’adresse physique de votre organisation. Elle intègre tous les documents officiels et commerciaux. Il s’inscrit sur votre carte de visite, sur le RIB de l’entreprise, les factures, les devis, le site internet, les papiers en-tête… À ce titre, le choix d’une domiciliation commerciale se pose dès la création de votre structure.

Une domiciliation commerciale réussite et sans encombre

Lors de la création de votre entreprise, prenez le temps de bien choisir votre domiciliation commerciale. Si vous choisissez de coopérer avec une société domiciliaire et d’établir une convention de domiciliation commerciale, pensez à vous renseigner au préalable.

Une domiciliation d’entreprise en bonne et due forme et à moindre coût

Toutes les solutions de domiciliation ont un cout. Les entrepreneurs, les autoentrepreneurs, les startups, les PME TPE et les grandes entreprises le savent et choisissent souvent de faire appel aux services de sociétés de domiciliation en raison de la faible dépense qu’impose ce procédé. 

Effectivement, les services de société de domiciliation requièrent un budget moins conséquent que de louer ou d’acheter un local spécifique pour domicilier votre entreprise. En plus, vous bénéficiez de services supplémentaires auprès de ces sociétés de domiciliation commerciale, notamment le coworking et la pépinière d’entreprise.

Ces dernières se dressent dans des centres d’affaires qui assurent une partie de la gestion administrative de votre organisation, telle que la réception du courrier postal, l’hébergement de votre ligne téléphonique professionnelle, l’entretien de votre secrétariat téléphonique ou la permanence téléphonique de votre entreprise, et même des services fiscaux et juridiques. Une convention de domiciliation commerciale sans encombre vous permet alors de bénéficier d’autres avantages supplémentaires comme : un service de réexpédition des courriers, l’accès à des salles de réunion, bénéficier d’une adresse prestigieuse et d’un espace de coworking moderne et ergonomique…

Une convention de domiciliation commerciale pour officialiser la coopération

La domiciliation de l’entreprise constitue son siège social. La société y accueille ses courriers, ses clients et ses fournisseurs. Elle est alors tributaire à la juridiction et à la fiscalité de cette adresse. Il est possible d’instaurer dans un même local l’adresse d’activité et le siège social de l’entreprise. Toutefois, la solution la plus simple et la moins couteuse est le recours au service de domiciliation commerciale.

Ainsi, un contrat de domiciliation s’adresse à toute entité : sociétés commerciales, sociétés civiles, associations, startups et microentreprises… qui collaborent avec une société de domiciliation. Il s’agit d’une convention d’administration conçue par le dirigeant de l’entreprise auprès d’un domiciliataire possédant d’un agrément préfectoral pour cette activité de domiciliation. Cette convention est effective pendant quelques mois et peut être renouvelée par voie tacite reconduction par le domicilié et sous le respect du délai de préavis.

Les étapes pour concevoir la convention de domiciliation commerciale

Pour réaliser la convention de domiciliation commerciale de votre entreprise, pensez à :

  • Effectuer une déclaration officielle auprès du centre de formalité des entreprises ;
  • Obtenir une immatriculation auprès du registre de commerce et des sociétés RCS, ou au répertoire des métiers RM ;
  • Informer officiellement votre audience, vos prospects, vos partenaires de votre nouvelle adresse administrative.
  • Conclure avec un contrat officiel avec la société domiciliaire.

Au final, une attestation de domiciliation permet à l’entreprise de déclarer officiellement l’adresse de son siège social.