Vous avez un restaurant, un café ou un bar ? Vous souhaitez tirer profit d’une surface exploitable pour aménager une terrasse ? Avant d’investir dans l’achat de mobilier, vous devez savoir qu’une telle installation est soumise à une réglementation stricte. Les détails !

L’autorisation d’occupation temporaire

L’installation d’une terrasse vous oblige à vous soumettre à un certain nombre de règles. Ces dernières portent essentiellement sur l’agencement de la terrasse. Elles exigent aussi la présentation d’une autorisation officielle. Ainsi, avant de meubler votre terrasse avec les collections que vous trouverez sur ce site, pensez à passer à la mairie pour obtenir une AOT. L’AOT ou autorisation d’occupation temporaire s’avère obligatoire dès lors que vous occupez une partie d’un domaine public, comme le trottoir. À défaut, vous vous exposez à une amende de 1500 €. Il est important de préciser que la mairie est la seule institution habilitée à fournir ce genre d’autorisation. D’ailleurs, elle peut aussi vous la retirer à tout moment.

Une fois l’AOT obtenue, vous pouvez installer des tables et des chaises sur la terrasse. Mais attention, la mairie a le droit d’exiger un certain type de mobilier à mettre sur votre terrasse. Elle peut aussi délimiter la surface que vous pouvez utiliser. Si aucune disposition particulière n’est mentionnée, vous devez toutefois laisser un espace suffisant de 1,50 mètre au minimum. Ceci pour ne pas trop gêner la circulation des piétons. Le nombre de tables et de chaises dépend donc de la dimension de la terrasse. Après obtention de votre AOT, vous devenez entièrement responsable des dégâts et dommages occasionnés par l’installation de votre terrasse. Cela concerne également les accidents.

mobilier de terrasse réglementations

Le choix du mobilier de terrasse : nos conseils d’expert

La mairie n’a émis aucune recommandation particulière quant au type de mobilier à installer sur votre terrasse ? Dans ce cas, vous avez carte blanche. Pensez toutefois à accorder le style et le design de votre mobilier de terrasse avec celui de votre local. Cela ne signifie pas forcément que vous devez acheter les mêmes meubles. Vous pouvez très bien investir dans un mobilier qui reflète idéalement l’ambiance à l’intérieur. Cela concerne aussi bien les couleurs que les formes. Par exemple, si vous avez adopté une couleur dominante pour votre mobilier d’intérieur, gardez le même ton sur votre terrasse.

Autre point à prendre en compte : le matériau du mobilier. Puisque le mobilier de terrasse se destine à un usage extérieur, préférez un matériau résistant aux intempéries ainsi qu’aux rayons UV. Justement, le mobilier de terrasse en rotin répond à ces exigences. Aussi appelé mobilier de terrasse en résine tressée, il se démarque par sa résistance accrue à l’humidité, aux chocs et aux UV. Ce modèle habille parfaitement bien une terrasse de restaurant ou de bar. Le mobilier en plastique se présente aussi comme un classique. Il se décline sous différentes couleurs et formes pour s’adapter à tous les styles de terrasses. Vous pouvez même investir dans un mobilier de terrasse en aluminium, qui séduit par sa légèreté et sa facilité d’entretien. Ce dernier apportera une touche rustique à votre terrasse.