10 août 2022 17 h 02 min

Tout ce que vous devez savoir sur le capital injecté ou capital gagné

Les fonds propres sont essentiellement le montant que les propriétaires investissent dans une entreprise. Ils comprennent principalement deux composantes, l’une que les propriétaires investissent directement et l’autre qui provient des bénéfices réalisés par une entreprise. Dans un tel contexte, nous classons les capitaux propres en deux types : le capital apporté ou versé et le capital gagné. Pour comprendre les deux termes, il est crucial de savoir ce que signifie le capital apporté et le capital gagné.

 

Capital apporté

Il constitue les liquidités et autres actifs que les investisseurs mettent dans l’entreprise en échange des actions ou, en termes simples, le prix que les investisseurs paient pour leur participation dans l’entreprise. Ce capital comprend les fonds qu’une entreprise obtient lors d’une introduction en bourse, d’offres secondaires, de cotations directes, ainsi que de l’émission d’actions privilégiées. En outre, il se compose également des actifs ou de la réduction du passif en échange d’actions. Nous appelons également ce capital le capital versé. En parlant de la façon dont nous calculons ce capital, il comprend le montant que les actionnaires paient pour acheter une participation dans une entreprise. Le capital versé représente essentiellement la valeur nominale ou la valeur au pair des actions souscrites/achetées par les propriétaires et les investisseurs. Tout montant payé au-delà de la valeur nominale des actions est appelé capital versé supplémentaire. L’ensemble des deux, capital versé et capital versé supplémentaire, constitue le capital apporté.

 

Capital gagné

Il n’est rien d’autre que la partie du revenu net de la société qu’elle prévoit de conserver. C’est le revenu net après le versement des dividendes accumulés au fil des ans, s’il y en a. Il n’est donc pas faux d’appeler le capital gagné, bénéfices non distribués. Ce capital gagné/bénéfices non distribués forme, avec le capital versé, le total des fonds propres de l’entreprise. Le solde du capital gagné augmentera si une entreprise a choisi de conserver une partie (ou la totalité) de son revenu net. En revanche, le solde diminuera, si une société a choisi de distribuer des dividendes supérieurs au montant du revenu net, ou si une société subit une perte. En cas de perte, le solde diminuera du montant de la perte. Le solde restera le même si l’entreprise réalise un bénéfice, mais le distribue entièrement sous forme de dividendes. En général, une nouvelle entreprise ou une entreprise à faible croissance est peu susceptible de distribuer des dividendes. Ainsi, ces entreprises auront plus de capital gagné, si elles réalisent des bénéfices.

 

Conclusion

Le capital apporté et le capital gagné sont tous deux très importants pour une entreprise. Le premier représente l’investissement du propriétaire et des investisseurs. Le second indique si l’entreprise gagne ou non et combien elle retient. Ensemble, les deux constituent les capitaux propres de l’actionnaire.