11 août 2022 0 h 02 min

Tout savoir sur l’assurance crédit entreprise

L’assurance-crédit est le seul dispositif pour couvrir les risques d’impayés des entreprises, quelle que soit leur taille : TPE, PME ou grands comptes. On comprend d’autant plus son importance lorsque l’on sait qu’en France, une entreprise sur quatre ferme ses portes chaque année à cause d’impayés. Néanmoins, on ne comprend pas toujours son fonctionnement et son rôle. Pourquoi tant d’entreprises ont recours à l’assurance-crédit ? Quels sont ses avantages ? Quel rôle joue-t-elle pour l’entreprise ?

L’assurance-crédit pour votre entreprise

Pour maintenir leur compétitivité, certaines entreprises sont obligées d’accorder des crédits avec délais de paiement. L’entreprise prend alors le risque de ne pas être payée pour les prestations qu’elle a délivrées. En souscrivant une assurance-crédit, vous êtes sûr de voir vos créances recouvrées ou indemnisées. L’assurance-crédit couvre principalement les échéances à court termes, celles qui ne dépassent pas les 12 ans.

Cette couverture regroupe une pluralité de services, aussi bénéfiques les uns que les autres. Nombreux sont les avantages d’une assurance crédit pour votre entreprise, notamment le recouvrement de vos impayés.

Elle prévient et anticipe le risque client

L’assureur veille à vérifier continuellement à votre place la santé financière de chaque client. Elle permet ainsi de développer des relations commerciales saines, tant au niveau national qu’international. Les risques pour votre croissance sont limités.

Pour cela, l’assureur passe en revue le dernier bilan et le compte de résultat du client en question. Il vérifie que l’entreprise ne fasse pas l’objet d’une procédure collective. Après l’évaluation, elle lui attribue une note qui indique la façon dont il gère son business et sa santé financière.

Ces clients, que l’on appelle acheteurs dénommés, ne peuvent être pris sous garantie qu’après l’accord de l’assureur. Pour chacun d’entre eux, il détermine le montant maximal qu’il est prêt à garantir, c’est ce que l’on appelle limite de décaissement. Cette garantie peut évoluer en même temps que l’état financier de l’entreprise. Elle peut aussi bien augmenter que baisser, voire être supprimée.

Dans tous les cas, l’assureur vous informe de l’évolution de la santé financière de vos clients et de la garantie qu’il a accordée à chacun.

On retrouve aussi les débiteurs non dénommés. Ils sont garantis sans l’accord de la compagne d’assurance, mais celle-ci peut tout de même exiger des renseignements sur eux. Dans tous les cas, la garantie qui leur est accordée est minimale.

L’assurance-crédit assure le recouvrement des créances

Malgré ces mesures de prévention et la surveillance des clients, un cas d’impayé peut toujours survenir. Si vous êtes confronté à cela, il vous suffit d’informer la compagnie d’assurance qui effectuera elle-même les relances, le recouvrement (amiable ou judiciaire) et l’encaissement issu de ce dernier.

Elle assure l’indemnisation des pertes subies

L’assurance vous indemnisera jusqu’à 90 %, voire 100 %, si elle recouvre vos créances. Tout dépend des termes sur lesquels vous vous êtes accordés lors de votre souscription. Vous serez donc indemnisé, quelle que soit l’issue des démarches de recouvrement.

Assurance-crédit pour entreprises

Les avantages de l’assurance-crédit

Vous l’aurez compris, souscrire une assurance-crédit présente de nombreux avantages :

  • Votre entreprise pourra se développer sereinement. Elle sera alors plus compétitive et verra son chiffre d’affaires augmenter.
  • Elle vous permettra d’éviter les imprévus liés aux impayés.
  • Elle protègera votre trésorerie.
  • Elle vous fera gagner du temps et économiser. Grâce aux informations fournies par l’assureur, vous saurez si vous pouvez accorder un crédit sans risques à un client.
  • Elle vous aidera à décrocher un financement à taux avantageux auprès d’une banque ou d’un investisseur, votre portefeuille client étant sécurisé.
  • Si vous souhaitez vous développer à l’international, l’assureur fera état de la situation des pays concernés, notamment sur le plan économique et politique. Toutes ces informations ne sont pas faciles à obtenir.

Ce n’est donc pas une surprise si un grand nombre d’entreprises ont recours à cette solution.

Le fonctionnement de l’assurance-crédit

De la demande de garanties à l’indemnisation, son fonctionnement passe par un certain nombre d’étapes.

Evaluation du portefeuille client

La première étape lorsque vous souscrivez une assurance-crédit, est de recenser vos clients et les encours qui leurs sont accordés. L’assureur peut alors vous proposer une couverture adaptée selon les risques associés.

Demande de garanties

Vous effectuez ensuite une demande de garanties, qui peut se faire en ligne. L’assureur vous fait des propositions de garanties en fonction du niveau de couverture souhaité. Ces garanties s’appliquent aussi bien aux crédits accordés avant l’accord qu’à ceux accordés après.

Déclaration d’impayés

Dès la prise de connaissance d’un impayé, vous devez en faire part à votre assureur afin qu’il effectue les démarches de recouvrement nécessaires. Une prise en charge rapide augmente les chances de recouvrer les créances. En général, cette déclaration doit être faite au maximum 3 mois après le délai de paiement contractuel.

Recouvrement

Un recouvrement amiable est réalisé dans la mesure du possible. C’est l’assureur qui mobilise les moyens nécessaires et qui effectue les démarches. Mais lorsque celui-ci échoue, un recouvrement judiciaire est mis en place. Des experts juridiques prennent alors le relais.

Indemnisation

Quelle que soit l’issue du recouvrement, vous serez indemnisé pour les impayés de vos clients. Cela permet de protéger votre trésorerie.

Que couvre l’assurance-crédit entreprise ?

Les polices d’un contrat d’assurance-crédit entreprise sont adaptées en fonction des besoins de l’assuré. Néanmoins, il existe des polices standard, souvent souscrites par les petites structures dont les exigences sont moins complexes. On distingue :

  • La couverture globale sur le chiffre d’affaires total : elle couvre le non-paiement de tous les acheteurs.
  • La couverture grands comptes : elle concerne uniquement une sélection de clients clés. Le but est d’assurer les risques liés au non-paiement des plus gros acheteurs, qui pourrait être catastrophique pour l’activité.
  • La couverture acheteur unique : elle concerne une seule entreprise cliente. Si la majorité de votre chiffre d’affaires provient d’un seul client, c’est la couverture adaptée.
  • La couverture transactionnelle : elle assure le non-paiement des transactions.

Combien coûte une assurance-crédit ?

Le montant de la cotisation de la police d’assurance, correspond généralement à un faible pourcentage du chiffre d’affaires de l’entreprise. Le taux de cotisation appliqué est calculé à partir du chiffre d’affaires assurable.

Son tarif dépend de plusieurs facteurs comme votre secteur d’activité, l’historique financier de votre structure, les créances qui n’ont pas pu être recouvrées dans le passé, mais aussi la situation financière de vos clients.

Nous vous conseillons de vous tourner vers un comparateur d’assurance-crédit pour entreprise pour trouver les meilleurs tarifs.

Le rôle de l’assurance-crédit pour chaque type d’entreprise

Il existe des solutions de couverture modulables en fonction des caractéristiques de chaque entreprise et de leurs besoins.

Pour les TPE

Les TPE peuvent souscrire une assurance forfaitaire à prix fixe. Cela permet de maîtriser leur trésorerie, avec un contrat simple mais sur mesure. La couverture est immédiate et automatique pour tous les clients à hauteur de 60 %. Ca taux peut éventuellement être revu à 90 %.

Pour les PME

La couverture pour PME est également modulable. Elle permet de souscrire des options supplémentaires pour pallier les risques politiques par exemple (embargo, restriction des transferts de devises, guerre, conflits armés, etc.), ou encore les risques de factures impayées suite à une catastrophe naturelle.

Parmi les options, figure également la protection des stocks en consignation. Elle couvre les ventes issues d’un stock se trouvant dans les locaux d’un de vos client. Il en est de même pour les avances versées à vos fournisseurs.

Pour les grands comptes

Vous pouvez également choisir des garanties spécifiques en tant que grand compte.

  • Acheteur unique : couvrant votre plus grand débiteur.
  • Clients principaux ou stratégiques : couvrant les clients essentiels.
  • Excédent de pertes : elle vous protège en cas de pertes exceptionnelles.
  • Single Risk : couvrant vos contrats au cas par cas, dans le cas d’exportations ou de projets importants à risque unique.

N’hésitez pas à vous adresser à un comparateur d’assurance-crédit pour entreprise, pour connaître l’offre la plus avantageuse pour vous.