La déclaration de revenus est obligatoire pour tous les contribuables, y compris pour les auto-entrepreneurs. Cette démarche doit se faire chaque année pour votre exercice de l’année N-1, soit pour l’année précédant la déclaration. Vous allez trouver dans cet article les indispensables à savoir pour la réaliser.

Quand faire la déclaration d’IR pour un auto-entrepreneur ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu. Alors si vous vous demandez comment faire votre déclaration de revenus, sachez que vous pourrez le faire en ligne ou en version papier. Cette démarche est à effectuer pendant une période précise fixée par l’administration fiscale, entre mars et avril. Les dates butoir officielles sont disponibles sur le site www.impots.gouv.fr.

Comment remplir sa déclaration 2042-C-PRO ?

Vous pouvez effectuer votre déclaration sur papier dans le cas où votre foyer n’a pas accès à internet ou si c’est la première fois que vous faites une déclaration de revenus. La déclaration en ligne se fait sur www.impots.gouv.fr, en utilisant le numéro fiscal composé des 13 chiffres qui se situe tout en haut de votre avis d’imposition comme identifiant.

Vous devez saisir toutes vos informations personnelles et les données qui concernent votre foyer fiscal : adresse, personnes à charge et situation familiale si celles-ci ne sont pas préremplies. Il faut ensuite cocher la catégorie qui vous concerne, puis procéder au remplissage du formulaire avec votre chiffre d’affaires dans la case dédiée.

Si vous n’avez pas choisi le versement libératoire, vous devez remplir le formulaire :

  • « revenus industriels et commerciaux professionnels », dédié aux entrepreneurs spécialisés dans la vente et la prestation de services de type artisanal ou commercial.
  • « revenus non commerciaux professionnels» dédié aux entrepreneurs spécialisés dans la prestation de services libéraux.

Avec l’option versement libératoire, vous devez préciser si vous êtes micro-entrepreneur ou autoentrepreneur, ainsi que votre activité. Pour les micro-entrepreneurs, le formulaire permet de déclarer le chiffre d’affaires hors taxe enregistré sur l’année précédente. Vous devez alors remplir la case :

  • 5TA si votre activité concerne la vente de marchandises
  • 5TB pour les prestations de services, que ce soit artisanal ou commercial, et pour les locations meublées
  • 5TE si votre activité concerne la prestation de service libéral, c’est-à-dire des revenus non commerciaux (BNC).

Vous devez alors indiquer votre chiffre d’affaires hors taxe dans la case :

  • 5KO pour les ventes de marchandises
  • 5KP pour les locations meublées et prestations de services

La case 5BD sert à noter le nombre de mois durant lesquels l’entreprise a été active durant l’année.

Pour les « revenus non commerciaux professionnels », le chiffre d’affaires sera à saisir dans la case 5HQ et le nombre de mois d’activité de votre microentreprise dans la 5XI. Pour la suite, vous pouvez vérifier et valider vos déclarations.

Déclaration de revenus

Quand faut-il payer ?

Le prélèvement à la source est de mise si vous n’avez pas choisi le versement libératoire. Seuls les revenus de capitaux mobiliers sont exclus de ce type de prélèvement.

C’est à l’administration fiscale de déterminer le montant des acomptes ainsi que le taux d’imposition pour les auto-entrepreneurs. En général, les acomptes sont prélevés tous les 15 du mois sur votre compte bancaire. Mais il est également possible de faire une demande de prélèvement trimestriel.

Pas de TVA pour les auto-entrepreneurs

Selon l’article 293B du CGI, les auto-entrepreneurs doivent inclure dans la facture pour leurs clients la mention « TVA non applicable ». En effet, les auto-entrepreneurs sont exonérés de TVA. Ils ne peuvent donc pas la facturer à leurs clients.