25 octobre 2021 12 h 45 min

Définition et utilité d’un algorithme

algorithme

À l’ère de informatique et numérique, les algorithmes sont bien plus présents dans nos vies qu’on ne le pense. En effet, ces calculs informatiques sont la base de la majorité des logiciels, de l’intelligence artificielle et de la plupart de nos programmes et services. Aujourd’hui, ces calculs d’entiers et les structures de données engendrées sont la base et l’essence même de notre société. Mais en réalité, qu’est-ce réellement un algorithme ? Et quelle est son utilité ?

Qu’est-ce qu’un algorithme et à quoi sert-il ?

codage

Ce terme est originaire du domaine des mathématiques. Il a été inventé par le mathématicien Mohammed Ibn courant 9ème siècle avant JC et repris par Euclide peu de temps après. Il peut être considéré comme un ensemble d’opérations ordonnées, qui regroupe des diviseurs et des nombres entiers, pour résoudre un problème.

Toutefois, là où les choses deviennent plus complexes, c’est qu’un algorithme résout un problème en produisant un résultat. Pour pouvoir créer cette réponse, il est nécessaire d’y inclure des instructions qui permettent à l’algorithme de s’adapter aux situations auxquelles il sera confronté.

Algorithme informatique

De nos jours, écrire un algorithme se fait désormais sur ordinateur, pour effectuer une tâche ou un programme informatique. Or, pour être fonctionnel, il est nécessaire « d’indiquer » à l’ordinateur ce qu’il est censé faire et ce, avec précision et étape par étape.

Ainsi, lorsque l’ordinateur exécute ce programme, il pourra atteindre l’objectif. En revanche, il faut communiquer les instructions à l’ordinateur dans un langage informatique, sur la façon d’exécuter cette tâche. C’est ici tout le rôle et l’intérêt du principe de l’algorithme informatique.

Utilité d’un algorithme

Les cas d’usage d’un algorithme peuvent être infinis. En effet, lorsqu’un développeur crée un programme, il procède à une analyse de la complexité de la tâche. En d’autres termes, un programme informatique est un ensemble de codages données à la machine, dans le but d’effectuer une série d’opérations.

Comme l’ordinateur est, pour l’instant, incapable de comprendre le langage humain, l’homme utilise un langage de programmation, qui est tout simplement l’algorithme. De ce fait, le programmeur s’accorde avec ce langage pour se faire comprendre par l’ordinateur, qui va effectuer la tâche demandée.

Les exemples d’algorithmes les plus connus

programmation

On catégorise les algorithmes par leur complexité. C’est pourquoi, on retrouve donc des algorithmes avancés, des algorithmes classiques ou des algorithmes simples. En outre, plus ce dernier est complexe, c’est-à-dire calcule de nombreuses suites arithmétiques, plus le service est performant.

Pour pouvoir mieux illustrer ces propos et comprendre comment concevoir un algorithme, voici quelques exemples concrets que nous utilisons tous les jours.

  • L’algorithme Google : il s’agit sûrement de la tâche la plus utilisée par les internautes. En effet, Google a déterminé un programme qui se nomme « PageRank » et qui a pour effet de déterminer l’importance des résultats de recherche dans son moteur. C’est pourquoi, lorsque vous effectuez une recherche, Google affiche les résultats qu’il considère comme « meilleur » et ayant le plus de visites.
  • L’algorithme de Facebook : appelé aussi « Timeline », cet algorithme a pour but de générer toujours plus de contenus sur le fil d’actualité et ce, à chaque fois que vous actualisez la page. De plus, ces derniers s’affichent en fonction de vos goûts personnels et des réactions que vous avez laissées à chaque post précédent.
  • L’algorithme de Netflix regroupe tout un tas d’équations, de polynôme à l’origine d’un service. En outre, l’application vous demande de choisir les titres que vous appréciez et vous recommandera en fonction de vos préférences (type, thème, etc.). Si vous sautez cette étape, le service va programmer automatiquement les films et séries les plus populaires et variés de leur plateforme.

Avantages et inconvénients des algorithmes

Avantages

Le principal avantage qu’apporte les algorithmes est le tri rapide et l’efficacité des réponses et des solutions apportées. En effet, la machine « ne se trompe jamais », du moins, si toutes les tâches sont correctement effectuées et écrites, alors vous aurez obligatoirement une récurrence à ce que vous avez demandé.

Au niveau planétaire, il est possible, grâce aux algorithmes, de réduire la consommation d’énergie globale, ainsi que les émissions de dioxyde de carbone.

Au niveau médical, l’algorithme a permis de mettre en place un dispositif de dépistage de maladies, le tout, à l’aide d’une plateforme de diagnostic basée sur les symptômes.

Dans un futur plus ou moins proche, il est fort probable que ces équations et multiplications de diviseur commun apportent le volant à des ordinateurs, qui possèdent l’avantage certain de ne pas avoir sommeil, de ne pas se laisser distraire et de rouler prudemment.

Inconvénients

Bien que cette poussée technologique semble avoir amélioré le quotidien d’un bon nombre, il entraîne pour certains la perte de leur travail. En effet, l’automatisation des chaînes de production a remplacé les travailleurs, qui se retrouvent au chômage.

Toujours dans le secteur médical, il arrive que les algorithmes troublent la confiance entre le patient « qui s’informe très bien » et le médecin qui émet un diagnostic.

En réalité, les algorithmes entraîneront inéluctablement une augmentation du chômage, tandis que la présence d’un être humain reste indispensable dans certaines situations. Il s’agit ici d’un paradoxe clair, où le programme informatique sera capable des plus complexes des raisonnements, mais sera incapable de reproduire les aptitudes sensorimotrices de l’homme. Autrement, l’algorithme reste un programme inefficace face à des circonstances exceptionnelles, qui défient le schéma habituel.