Au cours des dernières années, la vente en ligne est devenue très tendance. On la considère même comme un des leviers les plus efficaces pour les jeunes entrepreneurs d’aujourd’hui. Les modèles de business basés sur la vente en ligne sont nombreux, mais parmi eux, le dropshipping tire son épingle du jeu en présentant l’avantage majeur de ne pas provoquer de risques grâce à l’absence de stock. Mais comment fonctionne-t-il ? Et pourquoi est-il si avantageux ?

En quoi consiste le dropshipping ?

Forme de commerce très en vogue aux USA, le dropshipping est un système de e-commerce qui se place en intermédiaire entre le fournisseur et le client. Le dropshipping consiste plus exactement à vendre les différents produits d’un fournisseur en contrepartie d’une commission sur la vente. Le fournisseur se charge de l’expédition des produits aux destinataires, pendant que vous assurez la promotion et la communication. Il existe 2 méthodes pour faire du dropshipping :

  • Vos clients passent une précommande et vous commandez la quantité de produits nécessaire chez votre fournisseur,
  • Votre fournisseur reçoit les commandes au fur et à mesure et assure toute la livraison.

Dans tous les cas, vous allez gérer une boutique en ligne qui propose à la vente les produits de votre ou vos fournisseurs sans pour autant avoir de stock sous la main.

faire du dropshipping avantages

Comment concrétiser votre projet de dropshipping ?

Pour faire du dropshipping, vous devez suivre un business plan de ce type :

Étape 1 : choisir son secteur d’activité

Comme pour toutes les ventes, vous devez choisir votre secteur activité, c’est-à-dire déterminer ce que vous allez vendre et surtout à qui. Est-ce que le secteur que vous visez n’est pas saturé ? Les besoins de votre public cible sont-ils déjà comblés ? Le mieux est de trouver un secteur de niche dans lequel vous pourrez créer de la demande (et si possible un consommable) plutôt que de vous précipiter sur un produit tendance déjà vendu partout, et où vous pouvez apporter votre touche personnelle en assurant par exemple le packaging des articles.

Étape 2 : créer votre entreprise

Vous devez créer légalement votre entreprise, c’est une obligation pour exercer votre activité. Une fois enregistré auprès de l’autorité compétente, vous obtiendrez un numéro siret qui vous permettra d’établir des factures, de déclarer vos revenus, d’ouvrir un compte professionnel, etc. Vous débutez dans le domaine ? Optez plutôt pour une microentreprise. En plus de bénéficier d’une réduction de divers frais obligatoires (coût de fonctionnement et taux fixes pour les cotisations sociales), vous bénéficierez aussi d’allègements comptables.

Étape 3 : prospecter les fournisseurs

Pour trouver des fournisseurs, n’hésitez pas à faire les démarches directement auprès des artisans et producteurs qui vous intéressent. Vous pouvez également passer par des vendeurs professionnels sur Amazon, Aliexpress et eBay, mais vous risquez de cumuler les intermédiaires et d’avoir au final un prix moins attractif pour le client, surtout s’il y a de la concurrence sur votre domaine. N’hésitez pas non plus à utiliser d’autres canaux de vente, comme les réseaux sociaux.

Étape 4 : créer votre propre boutique en ligne et la développer

C’est à vous de proposer un espace de vente sécurisé pour les clients. Pour cela, vous devez créer votre boutique en ligne, mais cela ne suffira pas : vous devrez aussi la faire connaître, notamment au moyen du SEO. Puisque vous ne gérez ni le stock ni la logistique, vous pouvez vous concentrer sur la promotion des produits du fournisseur et ainsi développer votre affaire !