Depuis toutes ces années où je suis un défenseur du travail à distance, il y a une chose que j’ai constamment remarquée en parlant aux travailleurs à distance : Ils ne veulent presque jamais retourner au bureau. Des études récentes ont également montré que seuls 12 % des employés sont prêts à travailler à temps plein depuis un bureau à l’avenir.

Bien que cela s’accompagne de ses propres défis, il est clair que la mise en œuvre d’un lieu de travail hybride ( alternance travail au domicile et au bureau)  sera essentielle. Elle nécessite également un plan solide pour obtenir l’adhésion de votre équipe avant de décider de retourner au bureau, ne serait-ce que pour quelques jours par semaine.

Voici cinq façons de préparer votre équipe au changement.

1. Fournissez des garanties pour un environnement de travail sûr

La sécurité physique et une santé mentale stable sont les principales priorités de la plupart des employés. Les risques sanitaires représentent la principale différence entre le bureau tel que nous l’avons connu et l’avenir du lieu de travail. Le retour au bureau suscite donc naturellement des inquiétudes.

Mais les employés sont maintenant bien conscients de ces problèmes. Beaucoup d’entre eux étaient sérieusement inquiets avant même 2020 dès que la saison de la grippe était au coin de la rue. Une ligne peut être tracée entre un employeur de premier plan qui reconnaît les employés comme l’atout numéro un de l’entreprise et un autre dont les priorités sont ailleurs.

Mettez en place un plan réaliste pour s’attaquer à la santé au bureau, notamment :

  • Repenser les chemins du bureau.
  • Ajouter plus d’espace entre les bureaux.
  • Réaliser périodiquement des bilans de santé de votre personnel.
  • Mettre en place un système strict de réservation des salles pour éviter le surpeuplement.
  • Faire venir les gens au bureau à différents moments de la journée.
  • Maintenir les réunions de routine par appels vidéo.

Présenter ce plan à vos employés avant de leur demander de revenir au bureau afin qu’ils puissent être au courant des nouveaux changements et suggérer des améliorations potentielles.

2. Placez l’individu au centre de votre entreprise

Le travail à distance a été suffisamment difficile dans le cadre de la pandémie. Dans un cadre hybride, ces obstacles ne feront que s’accumuler. Dans un lieu de travail hybride, chaque individu est susceptible de lutter pour que l’emploi du temps lui convienne. Comme le travail passe sans cesse du bureau à leur écran à la maison, ils risquent de perdre leur concentration et leur motivation.

Cela peut mettre un coup d’arrêt à leurs objectifs de développement professionnel, leur donnant le sentiment de ne pas avoir réalisé tout ce qu’ils voulaient à la fin de l’année. Donner à chacun la liberté de façonner un emploi du temps qui lui convient peut s’avérer un premier bon pas à faire à cet égard.

De même, la question de la solitude lors du travail à domicile persistera pour les personnes qui ne se sont toujours pas adaptées. Imposer une politique stricte quant au moment où les gens doivent venir au bureau ne fonctionnera pas pour tout le monde. Les quelques personnes qui se sentent à l’étroit ou qui ont du mal à se concentrer à la maison seront mieux loties avec des choix flexibles qui leur permettent de travailler depuis le bureau avec leurs collègues, même si ce n’est que par rotation.

Pour trouver tous les problèmes cachés, parlez à votre équipe – à chaque personne. Les enquêtes ou les sondages anonymes sur les réactions des employés sont des approches appropriées pour recevoir les détails de questions sensibles qu’ils ne voudraient pas divulguer autrement.

3. Demandez aux employés de donner leur avis avant d’effectuer tout changement

L’ère pré-travail à distance dépendait largement des décisions des dirigeants. Le retour d’information des employés n’était pas pris au sérieux par toutes les organisations. Même lorsqu’elles le faisaient, les enquêtes étaient envoyées trop rarement. Mais le travail à distance a mis en évidence l’importance d’écouter les employés et de répondre à leurs demandes. À leur tour, les dirigeants ont acquis des connaissances pertinentes sur la façon dont ils pouvaient améliorer la satisfaction des employés, simplement en parlant aux personnes de leur entreprise.

Réaliser un changement au sein du bureau  peut toujours avoir un impact sévèrement négatif. Obligez tout le monde à venir au bureau et vous pourriez vous retrouver avec la moitié de votre équipe malade. Forcez-les à se présenter à des heures de bureau strictes et vous les perdrez au fur et à mesure qu’ils partiront vers des employeurs plus compréhensifs.

Avant de décider quoi que ce soit, discutez-en avec tout le monde. Les horaires, les processus de travail, les outils, les préoccupations, la collaboration de l’équipe et les souhaits indépendants sont autant d’aspects à évoquer avant de retourner à votre bureau.

4. Ouvrir la voie à de nouvelles restrictions

Malgré la solidité de vos plans de lieu de travail hybride, de nouvelles restrictions apparaîtront forcément, alors ne comptez pas uniquement sur votre bureau pour des tâches spécifiques au projet. Assurez-vous que tout ce que vous prévoyez de traiter au bureau peut également être réalisé à la maison. Préparez une liste de politiques ou de directives, et ne laissez pas tomber un outil qui pourrait s’avérer être votre meilleure voie de communication sur le projet.

Ne perdez pas de vue la culture de votre équipe à ce stade. Ayez une liste d’activités de consolidation d’équipe sur lesquelles vos employés peuvent se lier en utilisant les appels vidéo en cas de nouveau verrouillage. C’est aussi le moment idéal pour puiser dans un vivier de talents mondial et commencer à embaucher en dehors de la région. Des points bonus pour la diversité juste afin que vous puissiez bénéficier de talents frais et de nouvelles cultures.

5. Priorisez la transparence et la confiance

Gardez tout le monde dans la boucle. Ayez un document auquel tout le monde peut accéder pour voir votre feuille de route vers le bureau hybride. Soyez totalement honnête lorsqu’il s’agit de ne pas être en mesure de faire quelque chose. Si vous ne pouvez pas promettre que tout le monde aimera utiliser une nouvelle application de collaboration, faites-le savoir. Il en va de même chaque fois que vous devez réduire les coûts ou vous préparer à une saison de faibles ventes.

Près de 90 % des employés attendent des PDG qu’ils s’expriment publiquement sur toute nouvelle question sociétale ou locale. Afficher la confiance et l’intérêt pour la sécurité de vos employés leur donne la sécurité mentale dont ils ont besoin pour moins s’inquiéter de ce qui est à venir. La transparence est le mot-clé à retenir lorsque vous préparez votre équipe à rejoindre un lieu de travail hybride. Oubliez cela, et vous verrez certainement une chute soudaine du taux de rétention de vos employés.